Subscribe to Bourgeoise le jour…

Bourgeoise le jour…

…chienne la nuit !

Alors je continue ma viagra sans ordonnance petite histoire. Le rendez-vous était fixé dans un petit hôtel. J’étais autant excitée qu’anxieuse. L’homme m’avait fixé sa tenue : bas noirs, talons aiguilles, robe noire ultra courte « pour qu’on puisse voir tes bas ». Je me suis exécutée. J’avais mis quand même un imper pour ne pas trop me faire embêter dans la rue.

Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. Nous avions certes fixé certaines règles mais elles permettaient quand même pas mal de fantaisie. Je savais notamment qu’ils pourraient être plusieurs…

Je sonne. Un monsieur très bien habillé, la petit cinquantaine m’ouvre.
 » Entrez chère Charlotte, je vous attendais. »
Mes talons claquent sur le parquet. J’avance. Je sens un lourd regard derrière mon dois qui fixe mes fesses.
« Je vous débarrasse ? »
Je n’ai pas le temps de répondre qu’il m’enlève  mon imper. Une fois de plus son regard s’attarde. Mais il ne le cache même pas, il me fait tourner sur moi-même. Mais c’est vrai, j’avais un peu oublier : j’étais à lui, il avait payé pour jouir de moi.

L’imper enlevé, mes jambes noires en bas noirs s’offrent à ses yeux excités et déterminés.
 » Vous êtes sublime, la tenue est telle que je l’imaginais. Et vos courbes… »
Il laisse flâner un doigt sur mes bas nylons.
Il enchaîne : « J’aime beaucoup votre blog, ça donne tout de suite envie de vous rencontrer, quitte même payer pour. »  Un petit sourire apparaît sur son visage sur le mien aussi.

Pour un peu me détendre, et aussi pour vous, je lui dis :
« D’ailleurs au sujet du blog, ça vous dérange si nous prenons quelques photos pour me permettre de raconter cette aventure ? »
« Quelle bonne idée. J’y ai justement pensé et j’ai imaginé quelques photos. »
Il sort 600€, ma solde du soir.

Je ne sais pas si c’est l’atmosphère, l’argent, cette situation, mais je commençais à être sérieusement excitée.

« Je me disais pour les photos, vu que la journée vous êtes bourgeoise et mariée,  et que ce soir vous êtes pute, ma pute, qu’il faudrait insister sur ce côté. »
J’avais bien relevé le changement de ton… et j’étais de plus en plus excitée…
« Entièrement d’accord avec vous cher client ».

Il s’approche de moi et fourre les billets dans mes bas.
 » Restez assise ». Le ton se veut plus ferme. Je m’exécute.
« Mettez vous un peu de côté. »

Il prend ces clichés :

Je commençais vraiment à être très excitée… une excitation qui allait bientôt être pleinement rassasiée…

Il m’est arrivé un truc un peu fou. Grâce à ce blog. Comme vous le savez, j’avais hésité à offrir mes charmes. Tant pour le plaisir de la situation que pour gagner de l’argent. Le vieux fantasme de la prostituée. Et puis viagra online je n’avais pas donné suite. Puis j’ai eu un contact avec homme via le blog. Un homme qui a plutôt de l’argent. Et des idées. Pas mal de longs mails échangés. Qui commençaient à m’exciter sérieusement. Il finit par me faire sa proposition :

 » Je te donne 600€ si tu fais la pute pour moi. Tu devras t’habiller selon mes désirs. Nous ferons ds photos de toi pour ton blog. Mais des photos pas forcément nues mais qui monteront bien que ce soir là tu es prostituée. J’aurais 2h pour faire ce que je veux de ton corps. Il pourra y avoir d’autres hommes que moi. Aucun tabous. Tu seras bourgeoise le jour et pute la nuit. »

Ca décoiffe quand vous recevez ce genre de mail. Encore plus si vous sentez que cela vous excite. Ma réponse :

« Ok. Pas de photos de nus. Tu payes la chambre. Pas de scato ni uro. Capote. Pas plus de 2 autres mecs. »

« Ok » me dit il.

Maintenant que je mettais engagé, il fallait que je réalise ce qui allait m’arriver. Que je bloque ma soirée, bien m’organiser pour ne pas éveiller les soupçons de mon mari. Sa femme allait faire la pute… Et effectivement comme dirait JP Foucaud, ce fut une sacrée soirée…

acheter du cialis en ligne Suite ma petite série en collant transparent : je fais bailler de plus en plus mes talons aiguilles pour arriver au final à une véritable séance de dangling où mon pieds est à 2 doigts (ou orteils) de lâcher mes talons… d’ailleurs j’ai bien peur que lors du prochain article, mes talons aiguilles ne tombent pour de bon… ça vous gênerait de voir mes pieds en collant ?

J’attends vos commentaires : le collant vous plait ? les talons ? vous voulez que je continue ?

Suite de ma série sur mon canapé. La séance avance, mes jambes s’étendent tout de long et ce qui arrive dans ces cas là arriva : mon pied commence à se détendre et fait bailler légèrement mes talons aiguilles. Mon talon sort légèrement comme pour attiser un peu le feu que je vois dans le regard de mon photographe…

J’ai parfois l’impression que mes jambes sont bien trop grandes pour les cadres de mes photos… surtout quand mon photographe me demande de les étendre sur mon canapé. Petite robe noire près du corps qui remonte toute how can i buy viagra seule, comme si elle voulait vous en montrer un peu plus, l’une des mes paires de talons aiguilles préférées, collant chair mais un tout petit blanc… et me voilà ici !

J’attends vos commentaires bien chaud…

 

C’est à peu près en ces termes que nous avons commencé notre séance photo mini jupe et collant chair. J’ai, il faut bien le reconnaître :), des jambes qui font un effet certain sur la gente masculine. Des talons aiguilles blanc avec un collant transparent chair ajoutent un peu de magie à tout cela. Et quand mon photographe me demande de me tourner et de commencer à relever ma jupe pour vous… je le fais.

… et vous mattez. Et vous avez raison, car je suis là pour ça. Petits collants noirs, escarpins, jupe un peu relevée pour vos yeux… c’est cadeau…

Si j’ai plus de 10 commentaires sur ce post, je vous découvre le haut, visage compris.

 

Je suis contente et excitée. A moins que je ne sois contente car excitée. Outre le trafic de mon blog fétichiste qui monte un peu (ça veut dire que vous êtes de plus à venir me mater et ça me plait), j’ai des lecteurs qui participent et j’adore. Ce n’est pas un simple blog de photos (ceci dit ça peut être sympa) : c’est bien ma découverte du plaisir interdit, de l’exhibitionnisme fétichiste et de la soumission à des désirs masculins autre que mon mari (qui n’en a plus beaucoup) et je vous le redis ça m’excite énormément. Djok veut m’offrir des talons aiguilles et me voir dans des positions de chienne avec. J’accepte immédiatement. J’hésite même à m’acheter une laisse… car à défaut de vous rencontrer vraiment, je deviens petit à petit votre chienne en talon et mon webmaster/photographe vous donne la laisse… J’attends donc avec grande impatience l’investissement de Djok. Car c’est un investissement : quelque part il me paye pour que je sois sa chienne… en photo ! Et je reparle de mon fantasme de la prostituée…d’ailleurs j’espère que Djok va investir dans des talons qui font bien salope. J’ai de très jolis talons aiguilles, des escarpins, mais qui font ou très classe ou très sage. Alors comme tout ça m’excite pas mal voilà une petite sélection de talons aiguilles que j’ai trouvé ici : boutique plaisir. Dans lesquelles aimeriez vous me voir ? Après demain la suite avec les mules !

Ah si vous avez envie que je joue la chienne pour vous en photo, il suffit de m’offrir des bas, des collants, des porte jarretelles ou des talons aiguilles…

Talons aiguilles, collants transparents, voilà mon début d’année 2011! et en gros plan en plus! j’attends vos commentaires!

Dangling en vidéo ! Je ne suis pas peu fière, c’est ma première vidéo fétichiste. Qu’en pensez vous ? ça a de l’effet sur vous de voir mes pieds en collant transparent se balancer avec le talon ? Vidéo réalisée avec Videonylon.com.