Subscribe to Bourgeoise le jour…

Bourgeoise le jour…

…chienne la nuit !

L’une de mes toutes premières séance photo où un peu éméchée j’avais furieusement l’envie d’être regardée, de remonter un peu ma jupe…

Suite mon expérience footjob.

Le jour J arriva. Nous avions rendez-vous chez l’ami en question. J’étais livrée à domicile. L’homme ouvre la porte. Plutôt banal physiquement, il parait un peu tendu. Il nous accueille en nous offrant un apéro. Mon maitre est plutôt excité. Je m’assois à côté de lui. L’homme va chercher à boire et mon maitre en profite pour remonter un peu ma robe le long de mes cuisses, histoire que son ami mate un peu mieux mes jambes en collants.  Il revient et n’en perds une miette. J’étais assise exactement de la même façon :

Je décide de mon propre chef de jouer avec ses nerfs et de faire un peu de dangling sous ses yeux, l’air de rien. Comme cela :

Il ne pouvait plus enlever ses yeux de mes pieds en collant qui se balançaient. Hypnotisé le monsieur. Ca commence même à l’exciter sérieusement et il finit par tendre une enveloppe à mon ami. La séance de footjob allait commencer…

A suivre

Je n’avais pas trop vu mon maitre ces temps-ci. Manque de temps, je n’étais pas trop dispo. Mais l’envie montait et puis un jour mon maitre m’appelle : « je te propose une expérience unique. Vendre une partie de ton corps sans avoir de véritables rapports sexuels ». Il savait que je n’ai encore jamais couché avec un autre homme que mon mari depuis le mariage et que je ne suis pas vraiment prête à cela. Mais il savait aussi que ce fantasme de la « pute » faisait parti de mes fantasmes. Comment refuser… Mon maitre m’explique : « une connaissance à moi, voudrait que tu le branles avec tes pieds jusqu’à ce que jouissance s’en suive. Il veut te voir en collant transparent, talons aiguilles, et robe très courte avec un beau décolleté.  Tu auras les yeux bandés. Il te déchaussera et guidera tes pieds sur sa verge. » Je n’ai pas bronché. Rendez-vous est pris pour cette séance de footjob. Voici ma tenue :

 

La suite bientôt !

Oui quitte à garder une certaine ligne éditoriale autant continuer sur le mode « chienne », qui bien dit est très excitant. Bref je continue mon petit lèche vitrine et j’imagine ce que va m’offrir Djok pour me voir en photo pour lui. Après les talons aiguilles, voici les mules ! A votre avis, j’agrémente ces mules d’un collant fin, de bas ou de porte jarretelle bas ? Pour rappel j’ai trouvé mes mules et mes talons aiguilles ici : boutique plaisir. Alors si vous étiez à la place de Djok, vous investiriez dans quoi ?

Talons aiguilles, collants transparents, voilà mon début d’année 2011! et en gros plan en plus! j’attends vos commentaires!

Mon photographe me demande de mettre mes talons sous mes fesses pour bien exposer ma plante de pieds en collant. Devinez ce qu’il m’a demandé ensuite ?

D’après les regards masculins fétichistes, c’est toujours un moment spécial, lorsque la femme en talon, retire tout doucement son pied du talon : petit à petit elle laisse apparaitre ses collants, la couture, et son pied entier dans son nylon… et vous, vous aimez ?