Subscribe to Bourgeoise le jour…

Bourgeoise le jour…

…chienne la nuit !

Manifestement ils ont envoyé un mail à toute la blogosphère coquine et ils ont bien fait ! Ils ? Un couple de bordelais mafois très chaud surtout Madame qui se présente comme une belle salope. Enfin c’est son mari qui a commencé à nous la présenter sur leur blog : mafemmeestunesalope.com . Une transition toute trouvée pour moi puisque pour l’instant je ne vends plus ma lingerie mais Madame si ! Et manifestement elle a hâte de vous rencontrer sur son blog (ou peut être ailleurs), vous lecteurs très coquins… quelques photos pour vaincre votre timidité :

Voilà le type de compliment à double tranchant ! Mais ici, sur ce blog, dans le cadre du jeu sexy, c’est un compliment qui me plait. Oui le fantasme de jouer les escorts girl est bien présent et mêler argent,désir, plaisir, soumission, exhib, m’excite énormément et je ne l’ai encore jamais fait. Si vous voyez ces jambes se balançant dans un bel hôtel, penseriez vous à m’inviter ?

Ca sera la toute première fois (et je n’espère pas la dernière) : j’ai rendez-vous avec un fan fétichiste du blog ! Je suis très très excitée par cette idée: cet homme qui m’a rencontré virtuellement via mes photos sur ce blog avait très envie de s’amuser avec mes pieds en collant… et j’ai accepté sa proposition forcément indescente. Un peu comme mon footjob avec mon maitre mais cette fois ci c’est le blog qui m’a amené ce monsieur ! Je ne pensais pas en arriver à ce niveau de jeu très rapidement. Et pourtant très bientôt je jouerais la salope en nylon, masquée, accompagnée de mon maitre, qui m’offrira ce soir là à un parfait inconnu dont je ne connais même pas le physique. Enfin qui offrira mes pieds car si il n’est pas contre l’idée de m’offrir complétement, ça serait dans des conditions exceptionnelles. Je serais donc habillée en salope pour lui : bas nylon, talons aiguilles, jupe et il m’a demandé un footjob : le branler avec les pieds. Le branler jusqu’à ce qu’il se vide sur mes pieds. Vous aurez droit d’ailleurs ici à de belles photos avec mes pieds nylonés plein de sperm… d’un des fans ! Tient et si je goutais le sperm d’un de mes fans ? non je rigole…

Les machines à footjob…

Suite et fin de ma première expérience de footjob en collant !

Il me demanda donc de me mettre de dos, à 4 pattes et de lui offrir mes plantes de pieds en collant. Il n’avait pas le droit de relever ma jupe et de voir mon joli cul en collant. Ca c’est un autre service ! Je m’exécute donc, me met à 4 pattes et lui offre mes plantes de pieds en nylon transparent. J’entends qu’il s’agite… et je sens un liquide chaud arroser mes plante de pieds. Son sperm coule à flot sur mes talons, orteils, chevilles… il coule dans les moindres recoins de mes pieds. Il me demande de ne pas bouger. Il profite du spectacle. Mon maître aussi. J’étais aussi toute excitée : un illustre inconnu venait de se soulager sur mes pieds. Je vous avoue qu’à ce moment là je ne savais plus trop quoi faire. Le « client » me demande : « Remets tes talons comme ça ». L’image me plu. J’enfile mes talons aiguilles, les pieds encore pleins de sperm. Je me lève et je sens le reste de sperm s’imprégner partout dans la chaussure et même déborder par le devant et le dessus. Une sensation étrange. On pouvait lire le bonheur sur le visage de l’ami de mon maitre ! Heureux ! Mon maître me dit : « nous partons ». Une poignée de main et je tourne les talons.

C’était ces talons et… ces pieds 🙂

En marchant dans le couloir, je sens encore le liquide de cet homme dans mes chaussures. Loin de me dégoûter, je suis encore émoustillé par l’idée que son plaisir se trouve encore sur mes pieds. Une sensation bizarre de marcher dans la rue avec ça : on a l’impression que tout le monde sait, qu’on va tout de suite comprendre etc… Mais il faisait nuit, le chemin à la voiture était court. On dit que le sperm est une très bonne crème pour la peau. Je pense que j’entretiens bien mes pieds… et vous, vous le voyez comment le footjob ?

Je n’avais pas trop vu mon maitre ces temps-ci. Manque de temps, je n’étais pas trop dispo. Mais l’envie montait et puis un jour mon maitre m’appelle : « je te propose une expérience unique. Vendre une partie de ton corps sans avoir de véritables rapports sexuels ». Il savait que je n’ai encore jamais couché avec un autre homme que mon mari depuis le mariage et que je ne suis pas vraiment prête à cela. Mais il savait aussi que ce fantasme de la « pute » faisait parti de mes fantasmes. Comment refuser… Mon maitre m’explique : « une connaissance à moi, voudrait que tu le branles avec tes pieds jusqu’à ce que jouissance s’en suive. Il veut te voir en collant transparent, talons aiguilles, et robe très courte avec un beau décolleté.  Tu auras les yeux bandés. Il te déchaussera et guidera tes pieds sur sa verge. » Je n’ai pas bronché. Rendez-vous est pris pour cette séance de footjob. Voici ma tenue :

 

La suite bientôt !