Subscribe to Bourgeoise le jour…

Bourgeoise le jour…

…chienne la nuit !

Je me suis penchée (oui vous pouvez regarder quand je me penche 🙂 ) sur les stats de mon blog cet été pour voir un peu ce qui vous a le plus plu, vous les internautes qui arrivent chez moi au hasard d’une recherche, fétichiste souvent. Alors voici mon top 3 pour cet été :

1/ footjob en collant : ma petite histoire de footjob vous plait beaucoup, tout comme moi d’ailleurs comme expérience à vivre

 

2/ offerte en collant : ça je m’en doutais, me voir totalement offerte en collant transparent, avec mon joli cul en collant, ça vous plait énormément !

 

3/footjob en collant suite et fin : suite et fin de mon aventure de call girl de footjob, qui est l’une des expériences les plus chaudes que j’ai vécu

Ca sera la toute première fois (et je n’espère pas la dernière) : j’ai rendez-vous avec un fan fétichiste du blog ! Je suis très très excitée par cette idée: cet homme qui m’a rencontré virtuellement via mes photos sur ce blog avait très envie de s’amuser avec mes pieds en collant… et j’ai accepté sa proposition forcément indescente. Un peu comme mon footjob avec mon maitre mais cette fois ci c’est le blog qui m’a amené ce monsieur ! Je ne pensais pas en arriver à ce niveau de jeu très rapidement. Et pourtant très bientôt je jouerais la salope en nylon, masquée, accompagnée de mon maitre, qui m’offrira ce soir là à un parfait inconnu dont je ne connais même pas le physique. Enfin qui offrira mes pieds car si il n’est pas contre l’idée de m’offrir complétement, ça serait dans des conditions exceptionnelles. Je serais donc habillée en salope pour lui : bas nylon, talons aiguilles, jupe et il m’a demandé un footjob : le branler avec les pieds. Le branler jusqu’à ce qu’il se vide sur mes pieds. Vous aurez droit d’ailleurs ici à de belles photos avec mes pieds nylonés plein de sperm… d’un des fans ! Tient et si je goutais le sperm d’un de mes fans ? non je rigole…

Les machines à footjob…

Suite et fin de ma première expérience de footjob en collant !

Il me demanda donc de me mettre de dos, à 4 pattes et de lui offrir mes plantes de pieds en collant. Il n’avait pas le droit de relever ma jupe et de voir mon joli cul en collant. Ca c’est un autre service ! Je m’exécute donc, me met à 4 pattes et lui offre mes plantes de pieds en nylon transparent. J’entends qu’il s’agite… et je sens un liquide chaud arroser mes plante de pieds. Son sperm coule à flot sur mes talons, orteils, chevilles… il coule dans les moindres recoins de mes pieds. Il me demande de ne pas bouger. Il profite du spectacle. Mon maître aussi. J’étais aussi toute excitée : un illustre inconnu venait de se soulager sur mes pieds. Je vous avoue qu’à ce moment là je ne savais plus trop quoi faire. Le « client » me demande : « Remets tes talons comme ça ». L’image me plu. J’enfile mes talons aiguilles, les pieds encore pleins de sperm. Je me lève et je sens le reste de sperm s’imprégner partout dans la chaussure et même déborder par le devant et le dessus. Une sensation étrange. On pouvait lire le bonheur sur le visage de l’ami de mon maitre ! Heureux ! Mon maître me dit : « nous partons ». Une poignée de main et je tourne les talons.

C’était ces talons et… ces pieds 🙂

En marchant dans le couloir, je sens encore le liquide de cet homme dans mes chaussures. Loin de me dégoûter, je suis encore émoustillé par l’idée que son plaisir se trouve encore sur mes pieds. Une sensation bizarre de marcher dans la rue avec ça : on a l’impression que tout le monde sait, qu’on va tout de suite comprendre etc… Mais il faisait nuit, le chemin à la voiture était court. On dit que le sperm est une très bonne crème pour la peau. Je pense que j’entretiens bien mes pieds… et vous, vous le voyez comment le footjob ?

Suite de mon expérience de catin de footjob

L’ami de mon ami, mon client donc, n’en pouvait plus. Il n’arrivait pas à relancer la discussion et ça nous amusait beaucoup. Mon ami compte l’argent, ce qui ajoute un peu plus à mon excitation. Il me dit : « Charlotte, occupes toi de Monsieur s’il te plait. » A peine je me lève que j’entends le jean de Monsieur se dégraffer. Il sort un bel engin, déjà tout dur. Je m’installe sur une chaise en face de lui. Me déchausse. Il n’en perds pas une miette. Mes pieds étaient parés de ces collants ci :

Il ne put s’empêcher d’avoir « oh » d’admiration. Mes pieds remontent petit à petit le long de ses cuisses. Il se laisse faire. J’arrive au niveau de ses bourses que je caresse délicatement avec ma plante de pieds. Puis je monte sur sa verge. Je commence le footjob en lui-même. Je le branle avec mes pieds doucement, de façon un peu maladroite, c’est mon premier footjob !! Puis je commence à prendre mes marque et je joue avec sa verge de mieux en mieux. Seul le collant sépare la peau de sa queue et la peau de mes pieds mais je la sens très bien. Le Monsieur prend manifestement énormément de plaisir : tant visuel à mater mes jambes en nylon qui s’agitent, que physique à sentir mes pieds astiquer sa queue. Je dois avouer que je prends un plaisir cérébral certain : je branle cet homme que je ne connais pas, à ses ordres. Il veut aller plus loin et me demande…

A suivre 🙂

Suite mon expérience footjob.

Le jour J arriva. Nous avions rendez-vous chez l’ami en question. J’étais livrée à domicile. L’homme ouvre la porte. Plutôt banal physiquement, il parait un peu tendu. Il nous accueille en nous offrant un apéro. Mon maitre est plutôt excité. Je m’assois à côté de lui. L’homme va chercher à boire et mon maitre en profite pour remonter un peu ma robe le long de mes cuisses, histoire que son ami mate un peu mieux mes jambes en collants.  Il revient et n’en perds une miette. J’étais assise exactement de la même façon :

Je décide de mon propre chef de jouer avec ses nerfs et de faire un peu de dangling sous ses yeux, l’air de rien. Comme cela :

Il ne pouvait plus enlever ses yeux de mes pieds en collant qui se balançaient. Hypnotisé le monsieur. Ca commence même à l’exciter sérieusement et il finit par tendre une enveloppe à mon ami. La séance de footjob allait commencer…

A suivre

Je n’avais pas trop vu mon maitre ces temps-ci. Manque de temps, je n’étais pas trop dispo. Mais l’envie montait et puis un jour mon maitre m’appelle : « je te propose une expérience unique. Vendre une partie de ton corps sans avoir de véritables rapports sexuels ». Il savait que je n’ai encore jamais couché avec un autre homme que mon mari depuis le mariage et que je ne suis pas vraiment prête à cela. Mais il savait aussi que ce fantasme de la « pute » faisait parti de mes fantasmes. Comment refuser… Mon maitre m’explique : « une connaissance à moi, voudrait que tu le branles avec tes pieds jusqu’à ce que jouissance s’en suive. Il veut te voir en collant transparent, talons aiguilles, et robe très courte avec un beau décolleté.  Tu auras les yeux bandés. Il te déchaussera et guidera tes pieds sur sa verge. » Je n’ai pas bronché. Rendez-vous est pris pour cette séance de footjob. Voici ma tenue :

 

La suite bientôt !